AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mess ✱ you gave me a forever within the numbered days, and i’m grateful.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Indentité
U-Rebel

MESSAGES : 95 AGE : 20
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Ven 14 Nov - 22:06



  you gave me a forever within the numbered days

Une journée banale. Voilà ce qui résumait en gros la journée de Jillian. Les cours, les cours et toujours les cours. Elle aimait beaucoup sa filière qui n’était rien d’autre que le droit, mais il y a des jours, où on en a marre de tout. Aujourd’hui elle en avait marre de tout. De voir les mêmes têtes chaque jour, de travailler aussi. Il le fallait bien, elle le savait. Elle savait qu’elle ne devait pas tout abandonner comme ça, il fallait qu’elle travaille, mais elle avait beaucoup de mal en ce moment. Disons que ses pensées étaient occupées par autre chose que ses cours. Elle était beaucoup distraite, même trop. Ce n’était pas bien, il ne fallait pas que ça continue. En classe elle était sur la lune, les yeux plongeaient dans le vide et n’écoutaient rien au charabia du professeur. Sa mère allait lui remonter les bretelles comme il fallait si elle continuait comme ça, avoir une mère stricte, c’était très difficile à vivre pour la rouquine. Elle devait faire attention à tout, son apparence, ne pas porter des habits trop vulgaires. En fait, devant sa mère, Jillian jouait un rôle. La petite fille parfaite, de bonnes notes, qui est toute timide, qui ne se fait pas reprendre pas les profs. Mais à l’académie, c’était une autre façade. Par exemple la cigarette. Sa mère n’est pas au courant du fait qu’elle fume, ou bien qu’elle boit, qu’elle participe aux soirées bien arrosées. Elle mentait beaucoup, elle n’aimait pas mentir mais c’était malgré elle, faut bien se sauver la peau dans la vie.

Jillian venait de quitter la librairie à une heure assez tardive. Elle avait fait la fermeture du magasin ce qui l’avait peu enchantée. Elle était assez fatiguée, tout ce qu’elle voulait c’était rentrer chez elle et se poser sur son canapé. Quand elle mit les pieds dehors, son visage s'était décomposé. Il pleuvait et la pluie elle détestait ça. Pour commencer, la rouquine n’avait pas de parapluie sur elle, donc, bien évidemment elle était dans la merde. Elle prit le bus qui était en direction du quartier nord. Elle s’alluma une cigarette en vitesse avant de remonter chez elle. Elle cacha bien son paquet de cigarettes au fond de son sac, puis rentra sous son toit. Jill partit directement dans sa chambre, balança son sac sur son lit puis se changea. « Je sors ce soir Jillian, je rentrerai très tard donc pas de bêtise, fais tes devoirs et y a à manger dans la cuisine si tu as faim ! » La rouquine souriait puis se posa dans son salon puis fit ses devoirs, comme ça, tranquille toute la soirée. Le fait que sa mère se soit absentée toute la soirée l’enchantée. Les rapports entre elles deux sont assez tendus. Avec sa mère, Jillian devait toujours se débrouiller toute seule, la seule et unique raison pour laquelle elle a un petit job à côté des cours n’était rien d’autre que pour avoir un peu d’argent de poche. Elle n’avait rien de la part de sa mère, une radine en fait.

Jill venait de finir ses devoirs, et avait relu ses leçons en vitesse. Peu de concentrations. Rien que pour demain, elle n’était pas motivée à aller à l’académie. Un soupire l’échappa quand elle vit qu’elle avait un examen dans très peu de jours et qu’il fallait se mettre au travail très rapidement afin de le réussir. Après ça, elle rangea ses affaires puis elle se mit à regarder la télé. Jillian zappait toutes les chaines, rien de bien intéressant. C’était vraiment une journée de merde en fait. Jusqu’à ce moment. Quelqu’un vint à frapper à la porte. Jill se dépêcha d’aller ouvrir, et dès qu’elle vit la personne, elle n’était pas déçue. Mess, le surveillant. « Mess, qu’est-ce que tu fais là ? » dit-elle encore surprise. Elle pensait à beaucoup de choses, si ça mère aurait été là par exemple. « Ça me fait plaisir de te voir, car franchement j’ai vraiment passée une journée de merde... » Toujours en train de raconter sa vie, pour ne pas changer.
Revenir en haut Aller en bas
 

mess ✱ you gave me a forever within the numbered days, and i’m grateful.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Could I have this kiss forever
» Epica Vs. After Forever
» Album Forever Michael
» Forever Young
» Forever Young : Photographs of Bob Dylan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRAND NEW ME ::  :: QUARTIER NORD :: HABITATIONS-