AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 charlie ✱ sorry i'm not sorry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Indentité
U-Rebel

MESSAGES : 95 AGE : 20
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Sam 15 Nov - 23:47

Une journée en ayant pas cours, en restant la matinée dans son lit. C’était le bonheur. Même ne rien faire, fixer le plafond, penser à tout et n’importe quoi, c’était cool. Jillian ne voulait plus quitter son lit, elle s’y sentait trop bien dedans. Puis quand elle regardait par la fenêtre la météo du jour, ça la découragée encore plus. Mais il fallait bien se bouger un peu, sachant surtout qu’en début d’après-midi elle devait aller au travail. La motivation n’était pas au rendez-vous. Elle quitta son lit en baillant puis rejoignit la cuisine. Sa mère était au travail donc l’appartement était vide, une bonne nouvelle.

La journée commençait à déraper. Jillian était en retard à la librairie. Quelle journée ! Quand son patron l’a vu, il n’avait pas l’air très enchanté à l’idée que son employée ait une heure de retard. Les transports communs, c’est à cause des transports ! Ces bus qui ne viennent jamais à l’heure, par exemple avait le don de l’énerver. Ce n’était pas son premier retard en plus, donc c’était encore plus panique à bord. Le prochain il ne passerait pas inaperçu et ce petit job, elle devait le garder si elle voulait des sous de côté. Rien que ça, c’était un petit stress rajouté à sa liste.

Jillian venait de quitter le travail en vitesse. En regardant l’heure sur son téléphone, elle vit qu’elle était en retard à son rendez-vous avec sa meilleure amie d’enfance, Charlie. Elle se précipita au premier arrêt de bus. La rouquine était assez impatiente de retrouver son amie, elle avait prévue de lui présenter sa fameuse fille, Wendy. Jill ne l’avait jamais vue malgré le fait qu’elles soient amies depuis longtemps. Elle qui n’est pas une fangirl des bébés, elle était impatiente de voir la belle Wendy, en fait, c’était parce que c’était l’enfant de son amie sinon le gosse elle s’en foutrait. En sortant du bus, elle s’alluma une cigarette en vitesse car devant Charlie, elle n’osait pas fumer, donc elle profitait du fait qu’elle soit seule. Quand elle vit la silhouette de Charlie, elle la rejoignit se sentant coupable de son retard. « Excuse-moi pour mon retard... Le travail m’a retenu car ce matin j’ai eu une heure de retard il m’a fait rattrapé l’heure perdue le con. » Dit-elle en retirant son manteau. « Sinon, quoi de beau ? Ca me fait bizarre de me dire que t’as un bébé... » Elle se mit à fixer l’enfant de son amie. « Elle est très belle en tout cas, t’as fait un bon travail Charlie ! » Jillian ne se rendait pas encore compte, qu'elle sentait la clope à plein nez.
Revenir en haut Aller en bas

Indentité

Mes liens


posté Dim 16 Nov - 18:33



❝sorry i'm not sorry❞
Jill & Cha


Vêtements ok. Cheveux ok. Tout était ok. Sa petite tête blonde était prête, manquait plus qu'à se bouger les fesses pour ne pas être à la bourre. Elle choppa les clés de sa voiture dans une main et, la main de Wendy dans l'autre et dévala l'escalier à toute allure. Elles habitaient au premier étage d'un petit immeuble miteux, mais plutôt confortable, que Wendy affectionnait particulièrement au vu des nombreux enfants qui l'habitaient. « Elle est belle ta copine ? » lui demanda la petite blonde. C'est fou comme les gosses pouvaient être attachés au physique parfois... Surtout quand ils commençaient à entrer à l'école, à fréquenter les autres gamins et à se juger les uns les autres. Charlie n'avait aucun souvenir de ses premières années d'école, mais elle ne s'attendait pas à ce que les gosses s'envoient des âneries dès la maternelle. M'enfin là n'était pas le débat. La petite ne serait pas déçue,  Jullian était du genre bombe atomique. Elle allait l'adorer. « Très jolie ! » lui répondit la petite maman en riant « Elle a les cheveux longs, comme tu aimes » Sur ces mots la jeune femme l'attacha et se mit au volant, en direction du starbucks.

Elles étaient visiblement les premières arrivées et s'asseyèrent à une table au fond du café. Wendy semblait calme, c'était une bonne chose. La rousse lui commanda une boisson chocolatée, en attendant l'arrivée de son amie. Les deux jeunes femmes s'étaient perdues de vue un bon petit moment, entre le déménagement de l'une et la grossesse de l'autre. Charlie était heureuse d'avoir pu renouer avec elle. Ce n'était plus cette relation quasi fusionnelle d’antan, oh non, loin de là. Jill avait changé et Charlie avait beaucoup hésité avant de lui présenter Wendy. Ouais Jill n'était plus vraiment la petite intello qu'elle appréciait tant. Elle était plutôt du genre fumette et soirée, ce qui n'était pas du tout le trip de la jeune maman. L'arrivée de demoiselle l'extirpa de ses pensées. « Oh t'inquiète pas, on vient d'arriver » dit-elle avec un petit sourire. Elle l'écoutait parler, ne sachant pas trop quoi lui dire. Ça lui faisait tout aussi bizarre. Qui l'aurait cru hein? La petite Charlie avec une petite fille de maintenant trois ans. Une gamine mère à seize ans. Un bébé maman. Trois années de galère, mais aussi les trois plus belles de sa vie. Étrange hein ? Tout ça elle ne l'avait pas voulu, mais si on lui enlevait aujourd'hui son bébé, sa vie en serait bien vide, elle le savait. Merde, elle était de nouveau partie dans ses rêveries, réveillée par cette abominable odeur qu'elle ne connaissait que trop bien. La jeune femme d'habitude si souriante, ne souriait plus du tout. « T'as fumé ? » Question stupide, bien sûr qu'elle avait fumé, ça sentait à trois kilomètres. La jeune femme boucha les oreilles de la petite Wendy avant de prendre un ton légèrement... Glacial? Oui c'était ça, glacial. « Putain t'abuses, j'viens pour te présenter la petite et toi t'es pas foutu de te ramener sans avoir fumé ? » La rouquine ferma les yeux, énervée. Ça sentait la cigarette, mais elle était pratiquement sûre qu'elle s'était fait un pet' avant de la rejoindre. C'était tout à fait son genre. Son nouveau genre. Sa meilleure amie d'enfance avait mal tourné, c'était triste à voir.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Indentité
U-Rebel

MESSAGES : 95 AGE : 20
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Dim 16 Nov - 22:26

Retrouver Charlie était une bonne nouvelle pour Jillian. C’était un peu le duo de rousses. Elles se ressemblaient tellement les deux là. Mais jamais elle aurait cru qu’un jour, Charlie serait maman, et qu’elle serait tombée ensemble à seize ans. Jamais. Jill était assez excitée de rencontrer pour la première fois sa gosse, sa chère petite Wendy. Déjà rien que le prénom sonnait bien, c’était un bon début. Les bébés et elle se n’étaient pas la grosse histoire d’amour. Elle les aimait sans les aimer. En fait, les cris, les pleurs, les couches, non, ce n’était pas du tout pour elle. Fallait vraiment être une personne responsable pour devenir mère ou père, surtout aussi jeune. C’était l’une des raisons pour laquelle elle admirait son amie, elle avait un bébé jeune et, elle réussissait ce qu’elle entreprenait. Jillian aurait certainement arrêtée les cours pour s’occuper de son gosse, se trouver un job et basta. Elle n’était pas prête à être mère, pas maintenant du moins.

Tout se passait pour le mieux au début, jusqu’à ce que Charlie se mit à poser la question fatidique. Jillian ne savait plus ou se mettre, mentir, ou dire la  vérité ? A quoi bon inventer un mytho, Charlie savait la vérité. « Non mais j’te jure c’était la première de la journée ! » dit-elle en essayant d’arranger les choses mais si au fond, elle était coupable et elle le savait pertinemment. « Je... je suis désolée, y’a ta gosse et j’aurai surement du attendre de rentrer chez moi. » Jill tentait malgré tout de se rattraper ne voulant pas provoquer un froid entre elles. Bon, c’était cause perdue, mais autant vouloir essayer. « Et c’était une clope, pas un joint. » En vrai, si la rouquine ne s’était pas fait un joint c’était pour la bonne raison qu’elle avait rien sur elle pour s’en faire un. Sinon, le choix aurait été vite fait. Mais il valait mieux pour la rouquine de garder ça pour elle, sinon Charlie aurait été encore plus énervée qu’elle ne le serait déjà.

« On vient de se retrouver, tu viens de me présenter Wendy, on ne va pas se prendre la tête maintenant, si ? » Jillian laissait apercevoir un petit sourire en coin, un beau sourire amical. « Puis, elle est magnifique ta fille, honnêtement. » Elle tentait de se rattraper du mieux qu’elle pouvait, c’était la moindre des choses à vrai dire. Elle lançait un regard au bébé (bon ce n’était plus vraiment un bébé, mais malgré tout ça reste un bébé). « C’est qui le père en fait ? » Voici une question qui se baladait dans la tête de Jill depuis quelques jours, qui était le père de ce gosse ? Elle n’en savait rien, à vrai dire elle n’avait jamais vraiment abordée ce sujet avec Charlie.
Revenir en haut Aller en bas

Indentité

Mes liens


posté Jeu 20 Nov - 20:04



❝sorry i'm not sorry❞
Jill & Cha
Pour en avoir déjà consommé la petite rousse savait qu'il ne s'agissait pas de l'odeur d'un joint. Non pour le coup c'était bien du tabac. Seulement du tabac. Oui peut-être, mais Charlie lui avait dit de ne pas consommer, d'arrêter, ou du moins de ne pas le faire en sa présence, et surtout pas en la présence de Wendy. Certes, elle ne l'avait pas fait, mais l'odeur demeurait. L'odeur du tabac froid. Cette odeur acre et désagréable. « On vient de se retrouver, tu viens de me présenter Wendy, on ne va pas se prendre la tête maintenant, si ? » Charlie acquieça d'un petit signe de tête et enleva ses mains des oreilles de sa fille. Son amie avait raison, c'était ridicule. Ce n'était qu'une cigarette après tout. Une cigarette, une simple cigarette. Elle lui sourit et envoya Wendy jouer un peu plus loin, dans le coin prévu à cet effet.

La question de la jeune femme la fit tressaillir. Qui était le père. Elle posa son regard sur sa petite Wendy, gentiment assise en train de jouer avec ces sortes de cubes que l'on empilent sans but précis. Elle la fixait s'agiter, discutant avec ses petits camarades. Cette petite était toute sa vie. Son père était... Il était... Charlie ne savait pas comment le qualifier, lui et son comportement. Lui et sa lâcheté. Elle ramena son regard sur Jill, ne sachant que répondre. Savait-elle? C'était probable, ou du moins devait-elle avoir fait ses propres pronostiques. Les gens font ce genre de chose non ? La rousse le faisait elle, constamment même. « Je pense que tu le sais, tout le monde le sait. » répondit-elle assez sèchement. Les gens savaient, ou comme le faisait Charlie elle-même, faisaient des pronostiques. A qui ressemblait la petite ? Avec qui la rousse était-elle sortie? Ce genre de chose. Elle n'aimait pas en parler. Elle ne voulait pas en parler.


©️ Pando


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Indentité

Mes liens


posté

Revenir en haut Aller en bas
 

charlie ✱ sorry i'm not sorry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Charlie Parker : Bird/The Savoy Recordings (Master Takes) (1944-1948)
» Charlie Parr à Paris, le 19/2
» Charlie Parker
» Tablature Ruby - Charlie Mac Coy
» Charlie et la chocolaterie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRAND NEW ME ::  :: QUARTIER NORD :: STARBUCKS-