AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happiness [Mess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Indentité
U-ambitious

MESSAGES : 112 AGE : 25
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mar 18 Nov - 19:42


Retour de soirée, gueule de bois, je devais tout faire pour éviter que papa et maman le voient. Avant de partir de la maison où avait eu lieu la soirée, je me passe de l'eau froide sur le visage. Puis fin prête, je m'en vais de cette maison où l'odeur devenait insupportable. C'est-à-dire, tabac, weed, alcool et vomi ensemble, ça ne faisait pas du bien à mon estomac. Je marchais sur le trottoir mais voyant que le chemin ne me paraissait pas encore tout à fait droit à cause de la migraine que j'avais depuis le matin, je décidai de faire une pause et m'installer sur le banc qui n'était pas loin. Je m'affale dessus, et sans m'en rendre compte je ferme les yeux. Il devait être 9h00. Et lorsque le froid me tire de mon sommeil il est...12 h, je suis en retard, j'avais dit aux darons à 11h30. Enfin, cela ne m'inquiète pas plus que cela et je reprends mon chemin tranquillement vers la maison, en sortant même de quoi fumer. J'allume ma clope et je retrouve peu à peu mes esprits. Finalement ce n'est pas si mal de dormir sur un banc, c'était plus confortable que l'endroit où j'ai dormi cette nuit ; une baignoire.

J'arrive à la maison, je jette mon mégot de cigarette que je prends minutieusement le temps d'écraser. Je me sens et je commence à m'affoler quand je m'aperçois que l'odeur du tabac et sur moi. Je me jette soudainement sur la pelouse mouillée par la rosée matinale, je me roule dedans, je prends quelques pétales venant des fleurs, que j'écrase et que j'étale sur moi et dans mes cheveux, là où l'odeur c'était le plus imprégner. Je frappe à la porte, pourquoi ? Très bonne question, sachant que c'était ma maison et que c'était surement ouvert. Alors me rappelant de ces petits détails, je n'attends pas qu'on vienne m'ouvrir et j'abaisse la poignée. Cependant, à l'intérieur on fut plus rapide que moi et on m'ouvrit la porte. J'ouvre grand les yeux. Je reste sur le seuil de la porte. Puis... Je me jette au bras de celui qui venait de m'ouvrir. C'était Mess, mon grand frère Mess, mon frère adoré, celui que j'adore ! Je lui saute dessus, le sert fort, l'étrangle, lui font plein de bisous partout. Et après cette séance de tendresse, je me repose par terre, le regarde et lui lance : "Waouh, t'as de la barbe maintenant ! Ah je suis heureuse de te voir, tu viens faire quoi . Te prendre la tête avec les parents où c'est parce que je te manquais horriblement ?"Digne de la grande Ana ce genre de phrase ! J'étais heureuse de le retrouver mais cela voulait dire qu'en plus de mes diverses querelles avec Jude on aurait le droit aux conflits de mes parents VS Mess. Le repas de midi s'annonçait déjà mouvementé.
Revenir en haut Aller en bas
 

Happiness [Mess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Graham Coxon - Happiness In Magazines (2004)
» [CHRONIQUE CD] JEFF HEALEY - MESS OF BLUES (2008)
» Beverly Guitar Watkins : Don't mess with Miss Watkins 2007
» Cyanide and Happiness
» The Mess

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRAND NEW ME ::  :: QUARTIER NORD :: HABITATIONS-