AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs, souvenirs... Ana !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Indentité

Mes liens


posté Ven 28 Nov - 23:27

« Souvenirs,Souvenirs... »
Ana & Aries


Dormir. T'aimes ça dormir. Pas que tu sois paresseux mais bordel qu'est ce qu'on ai bien dans son lit ! T'as pas entendu ton réveil ce matin. En fait, tu sais même plus si tu l'as réglé. La soirée de la vieille t'as pris de court. Tes parents ne sont pas là, comme d'habitude. T'avais pas prévue de t'éclater hier soir mais quand tes potes ont débarqué chez toi, t'as pas voulu dire non. Et maintenant t'es cloué dans ton pieux, incapable de bouger. C'est pas vraiment une vie ça.
Plongé dans ton sommeil, tu sens un truc humide sur ton nez. Ça te chatouille les narines, ça descend sur ta bouche. Tu gémis plaintivement et te trémousse sous ta couette pour que ça s'arrête. Ça continu. Tu fini par ouvrir nonchalamment les paupière et t’écarquille en grands tes petits yeux bleus. Tu te redresses en un éclair en fronçant les sourcils. “ Putain Olaf ! C'est dégueux ! “ Il est assis en face de toi sur lit, haletant, la langue complètement sortit de sa bouche. Tu t'essuie le visage avec la couette, tu fermes les yeux et tu soupire. Lorsque tu les ouvres, il est toujours là avec son air de con bienheureux. Le voir comme ça te fais sourire. “ C'est pas le plus agréable des réveils petit ! “ Il aboi joyeusement et tu souris, encore.  Oui, Olaf est un chien.
Instinctivement tu tend la main vers la table de chevet pour checker ton portable. Tu regardes les notifications avant de te concentrer sur l'heure. “ Merde ! “ Tu sautes brusquement de ton lit, l'horloge numérique affiche déjà 14h07. Tu prends une douche rapide, tu t'habilles et prépares ton sac de cours avant de descendre dans la cuisine. C'est le bordel partout, tant pis tu verras ça plus tard. Sur le bar y'a une brique de jus de pomme, un petit dej' parfait. Tu bois directement à la source et tu manques de t'étouffer. C'est de la vodka. L'alcool de bon matin, c'est pas vraiment ton délire. Nique le petit dej' un chewing-gum à la menthe fera l'affaire. Tu montes dans ta voiture direction l'académie Franklin.
En chemin tu te maudis. Les soirées en beau milieu de semaine, plus jamais ! T'avais déjà dit ça la semaine dernière, et la semaine d'avant aussi. Au final c'est toujours la même rengaine : Tu t'amuses le soir et tu regrettes le matin. Sur la route tu te prend pour un pilote de rallye et tu manques plusieurs fois de foncer des dans poubelles et des boites aux lettres. Qu'elle idée de mettre ça au bord de la route aussi !

Enfin t’arrive ! Tu trouve une place et tu gare, un peu comme une merde, ta voiture. Tu descend rapidement, verrouille les portière et prend ton paquet de cigarette. T'as pas encore fumé aujourd'hui. Tu crache ta boule de gum par terre et t'en mets une dans ta bouche. Tu tâtonne tes poches à la recherche d'un briquet. Pas de briquet. Un “ Fait chier ! “ sortit du fond du cœur annonce déjà ton humeur. Heureusement il y d'autres fumeur dans le coin, le monde est bien fait. T'évalue un peu tes possibilités et choisis à qui tu pourrais demander du feu. Les deux gars là bas ? Non sans façon. Pourquoi pas la gothique ? T'as pas envie de te faire mordre. Ah un petit groupe de fille ! Ça c'est parfait. Tu vas enfin pourvoir fumer et qui sait, peut être rencontrer de nouvelles têtes. D'une pierre deux coups !
Tu finis par te diriger vers le groupe d'un pas décidé. “ Excusez-moi les filles ! Y'en a pas une de vous qui aurait du feu par hasard ? “ T'affiches ton plus beau sourire. Une ou deux te semblent familière, tu les as surement déjà vue quelque part. Ton intention se focalise pourtant sur celle qui te un briquet. La plus rapide, l'une des plus belle aussi. Brune avec des putains de yeux à faire fondre un bonhomme de neige. Elle tu la connais c'est sur ! Et on dirait bien qu'elle te connait aussi, elle te regarde avec un insistance. Ou peut être que t'es parano ? “ Merci “ Non, t'es sûr de l'avoir déjà vue quelque part. Tu cherches dans ton cerveaux réveillé depuis moins d'une heure. T'allumes ta clope et là, comme si la nicotine avait le même effet que le poisson, ça te reviens. C'est Annaëlle, Annaëlle O'Malley. La gamine a qui t'écrivais des lettres d'amour quand t'étais petit. Tu te racles la gorge.

* Merde *

C'est le cas de le dire ! Là t'as envie de partir, de baisser la tête et de t'éloigner rapidement. Mais t'y arrives pas. Tu regrettes un peu beaucoup cette période de ta vie, avec la temps t'as vue à quelque point c'était ridicule. T'espérais qu'elle ne se souvienne pas de toi, ou du moins pas des lettres et des petits dessins romantiques avec des cœurs, des fleurs partout et petit soleil. T'as perdu ton sourire et tu t'sens vraiment con. Tu lui tend son briquet en essayant de balbutié un “ Merci “ . Même lorsqu'elle le reprend, tu ne la quitte pas des yeux. Au fond t'as peut être envie qu'elle se souvienne un peu de toi..
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Indentité
U-ambitious

MESSAGES : 112 AGE : 25
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Dim 30 Nov - 19:52

Dur, dur le réveille. J'regarde mon alarme. Non mais ce n'est pas possible, j'ai encore 5 minutes avant qu'il sonne... Alors pourquoi j'suis réveillée ? Ah oui, c'est vrai, j'ai trop chaud. Je décide de me lever tant bien que mal et de me préparer. J'descends en bas - bah ça c'est sûr on ne pas descendre en haut -. Enfin bon, c'est le matin, on ne fait gaffe à ce que l'on pense réellement. J'prends mon petit déjeuner, un thé et prépare le café pour mon frère. Ah le café, quelle boisson infâme. Après m'être remplie l'estomac, j'vais à la douche, pour enlever l'odeur de la sueur... mmmh sexy. J'devrais penser à baisser le chauffage quand même. J'reste longtemps sous la douche, aimant la sensation de l'eau tiède, limite froide coulait le long de mon dos. Puis quand j'me rendis compte que j'ai pris du retard, je dis : "eh merde"bah oui, parce que celui-là tu le sors chaque matin, car chaque matin tu'es en retard. Je m'habille, un pantalon skinny fera l'affaire, un crop top en guise de haut et comme il fait froid je mets un gros gilet par-dessus. Ce matin n'ayant pas le courage de me bagarrer avec mes cheveux, je coiffe ces derniers en chignon mal fait, où trente-six mille mèches dépassent, mais au pire, on s'en fout. Je me maquille et fin prête, j'embarque dans la voiture direction le lycée. J'y arrive. Et avant de descendre de ce fichu tas de ferraille et de me les cailler dehors, je roule un clope et quand celle-ci est finie, je me la mets dans la bouche avant de sortir de la voiture.

Au moment, où j'arrive vers mon groupe, je l'allume. J'expire et je sens la fumée dans mes poumons, j'me détends. J'bavarde un peu avec les filles quand soudain l'une d'elle me dis : "Regarde moi ce beau gosse qui arrive vers nous !"Je suis son regard et je vois un bel homme, c'est vrai. J'le fixe, je ne sais pas pourquoi, mais j'le fixe. Il me rappelle quelqu'un, je suis sûre que je l'ai déjà vu. Puta*n, j'arrive pas à m'en rappeler. Quand je vois qu'il arrive vers nous, je détourne mon regard et fais mine de l'ignorer. Il arrive et demande un briquet. Toutes les filles le regardent sauf moi. J'suis la seule à fumer dans ce groupe me rappelais-je. Fais chier, j'lève la tête et lui tend mon briquet sans un mot. Il allume sa clope et me remercie. Je souris lorsque je me rends compte que je l'intimide, vu qu'il a eu du mal à me dire merci et puis il se retourne et trace sa route. Sans m'en rendre compte, je me déplace vers lui, lui attrape le bras pour qu'il se retourne et dans un murmure presque inaudible, je dis : "Aries..."Oh mon Dieu, c'est Aries ! Aries Bouchet, le gars qui m'écrivait des lettres, oh my god, il a tellement changé, il est devenu tellement différent. "Oh mon Dieu, Aries c'est toi ? Le garçon qui m'envoyait des lettres d'amour ? J'le prends dans mes bras. Je me retire immédiatement de son étreinte me rendant compte de ce que je venais de faire. Mais c'était étrange, j'avais envie de le prendre dans mes bras, il était tellement différent, attirant. Ouhlala, revenons à des pensées plus sensées s'il vous plaît. J'étais à la fois contente de le revoir mais d'un autre côté anxieuse.
Revenir en haut Aller en bas

Indentité

Mes liens


posté Mar 2 Déc - 21:44

« Souvenirs,Souvenirs... »
Ana & Aries


Le malaise. T'avais pas ressentit ça depuis longtemps. Cette foutue situation te rend mal à l'aise et tu c'est pas vraiment pourquoi. Tu prend une bouffée de nicotine. T'arrives même pas à savoureux le gout de ta clope. C'en est presque malsain. Le truc c'est que t'as juste peur qu'elle se mette à exploser de rire devant les autres, qu'elle se moque ouvertement de toi. Ça fait longtemps qu'on n'ose plus vraiment se moqué de toi, t'as plus l'habitude. C'est bizarre et t'aimes vraiment pas ça. Au final, tu décides de pas t'attarder plus longtemps. Elle a réussit à t'intimider, à te faire trembler presque. C'est dommage, c'est vraiment une superbe nana avec ses putains de yeux - tu vas avoir du mal à t'en remettre - ! C'est vraiment le genre de fille que t'aimes et tu comprend encore ton intérêt pour elle dans tes jeunes années... S'il n'y avait pas cette putain histoire de lettres ! Tu lui rends son briquet et tu tournes les talons pour fuir le plus loin possible. Ouai, t'es un peu lâche sur les bords. Tu vas surement regretter ça plus tard mais sur le coup tu réfléchis pas vraiment. Y'a trop de truc qui se bouscule dans ta tête : * Et si elle m'a reconnu ? Et si elle a gardé les lettres ? Et si...* Et si un peu tout et n'importe quoi.

T'as honte presque. Tu jettes ta clope à moitié entamer par terre. L'envie de fumer est passé. Tu continue ta fuite en avant quand tu sens une pression sur ton bras. Tu t'retournes brusquement, c'est Annaëlle qui marmonne un truc que t'arrives pas à comprendre. Pis d'un coup, ça va trop vite. T'entends ton prénom, tu comprend lettres d'amour et la voilà dans tes bras. Elle se retire aussi vite. T'es déçus, bizarrement. Faut dire que t'en a rêvé longtemps d'une telle proximité avec elle. Après tous ces mots d'amour laissé sans réponse t'as juste envie de lui dire * Quoi c'est tout ?! Et mon bisou alors, il est où ?! * Mais tu te ravises rapidement. T'es plus un enfant...Quoi qu'elle est toujours aussi belle. Bref, t'essayes de rester lucide et lui souris. " T'es Annaëlle ? J'étais pas sûr de mon coup là ! " Un mensonge. Bien sur que tu la reconnue, presque au tac au tac. Tu te grattes la tête. Tu sais plus si t'es gêné par la situation ou si t'es content qu'elle t'es reconnu et visiblement heureuse de te revoir. " T'as pas changé...Enfin si...Un peu... T'en perd tes mots. Ça aussi ça n'arrive plus. Tu t'sens encore un peu plus con alors tu souris bêtement avant de changer de sujet. " Je savais pas que t'étais à l'académie toi aussi. " C'est débile mais tu trouves rien de plus original. C'est fou comme une nana ça peut faire tourner la tête !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Indentité
U-ambitious

MESSAGES : 112 AGE : 25
Mes liens

Voir le profil de l'utilisateur
posté Mer 3 Déc - 17:44

*T'es Anaëlle ? J'étais pas sûr de mon coup là !* Ses paroles résonnent encore dans ma tête. Non mais qu'est-ce qu'il me prend !? Non mais j'suis pas sérieuse, je suis déçu de savoir qu'il ne se souvenait presque plus de moi... Tu t'inquiètes alors que t'es quand même celle qui ne répondait pas à ses lettres me remarque mon subconscient. Oui, c'est un fait. Mais à l'époque je n'étais pas du tout intéressé par les garçons, là c'est différent, je suis plus âgée, plus mature, et les garçons ça m'intéressent. Mais quelle conne je fais, parfois j'ai envie de me donner des claques, j'suis pathétique. "Oui c'est bien ça, tu te souviens de moi ?"C'est pas ton genre de poser ce genre de question, constate une nouvelle fois mon subconscient. Cependant, il a raison, j'ignore vraiment pourquoi j'ai posé cette question, j'ai espoir qu'il me réponde oui. Pourquoi donc espérer, je veux dire il ne m'intéresse pas, pourquoi j'agisse comme si je voulais qu'il me remarque, qu'il ne m'oublie pas alors que je ne me suis pas gênée moi pour l'oublier. Pourquoi, j'ai cette brûlure dans l'estomac quand je le regarde, quand je l'écoute parler, pourquoi j'ai l'impression que s'il répond à ma question en affirmant, cela réchauffera mon coeur. Ah, je n'aime pas du tout perdre le contrôle de mes pensées et encore moins ignorer la chose que j'ai et que je n'arrive pas à dominer.

"Euh...merci...Je ne savais pas vraiment quoi répondre à son constat, alors un sourire et ces deux mots inutiles suffisaient...je pense. Toi aussi, j'ai eu du mal à te reconnaître, mais je ne pourrais pas oublier ton visage et ton regard profond et pénétrant... Aha, moi non plus j'ignorais que tu étais à l'académie.Ouch. J'ai été trop directe, que va-t-il penser !? Il va croire que j'ai changé, ce qui est le cas, mais que je suis devenue ce genre de fille qui se jette sur tout c'qui bougent ! D'habitude tu es plus attentive à ce que tu dis et tu ne te lâches pas comme ça, me reproche mon subconscient. Je ne suis pas à l'aise, là. Pourtant cela ne m'arrive pas souvent, en plus ce n'est pas comme si c'était un inconnu, je le connais alors pourquoi j'suis comme ça ? Toute faible. "Je commence dans une heure, je ne sais pas si toi aussi c'est le cas, mais si cela te tente, tu pourrais passer ton heure de libre en ma compagnie !?Ah, c'est bien tu commences à reprendre un peu de force, me complimente la petite voix dans ma tête. Notre relation est très confuse, mais au fond, le sentiment que je ressens et plutôt plaisant, nouveau mais agréable. Alors, que j'étais en train de le fixer, je laisse échapper un cri de douleur lorsque la cendre m'effleure le doigt. J'avais complètement oublié ma clope, elle était en train de se consumer toute seule. Et quand je me rends compte que je n'ai pas prêté une seule attention à cette dernière durant mon échange avec Aries, j'me dis que rien ne va plus, ce genre de choses ne m'arrive jamais, c'est ma drogue !
Revenir en haut Aller en bas

Indentité

Mes liens


posté

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs, souvenirs... Ana !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Souvenirs Souvenirs Télémélody
» Souvenirs, souvenirs (1985)
» Souvenirs, souvenirs 45T SP film
» Souvenirs, souvenirs (1986)
» Souvenirs, souvenirs EP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BRAND NEW ME ::  :: BIENVENUE AU CAMPUS :: LE PARKING-